Maisons à ossature bois
Maisons à ossature bois

Conception bioclimatique

La conception bioclimatique se définit par l'adaptation au site d'une construction afin de bénéficier des atouts de l'environnement de la construction mais aussi de se protéger de ses points faibles. Cette conception permet de tirer parti du climat pour optimiser le confort des utilisateurs : pour l'hiver, se protéger du froid et capter les apports solaires gratuits; et pour l'été, se protéger du soleil afin de garder de la fraîcheur à l'intérieur de la construction.

 

En résumé, l'architecture bioclimatique vise à apporter le maximum de confort thermique aux habitants, en limitant les consommations énergétiques du bâtiment.

Principes de la conception bioclimatique

La compacité de la construction :

Un projet basé sur des principes bioclimatiques nécessite une forme de construction simple, la plus rectangulaire possible, dans l'unique but de réduire les surfaces en contact avec l'extérieur, et donc les déperditions énergétiques.

L'optimisation sur le site :

La construction doit s'adapter au site, et non le contraire. Dans l'approche bioclimatique, on ne peut pas dupliquer des maisons et les poser sur des terrains différents, chaque projet est unique. La maison doit profiter des caractéristiques du terrain : l'altimétrie, avec des remblais qui peuvent protéger la maison des vents dominants, ou encore des végétaux existants ou à planter (des arbres persistants au Nord pour se protéger du froid et des vents dominants, et des feuillus au Sud pour obtenir un ombrage naturel l'été, et que le soleil puisse pénétrer dans la maison l'hiver).

L'orientation : 

La bonne orientation de la maison sur le terrain est primordiale pour favorises les apports solaires gratuits. Ce principe est également lié au dimensionnement et à la position des menuiseries pour un gain de chauffage et d'éclairage naturel.

Le confort d'été : 

C'est le fait d'avoir habitation confortable l'été, sans avoir recours à un système de climatisation.

Pour se faire, plusieurs éléments existent :

  • Comme énoncé plus haut, la plantation ou l'existence de végétation à proximité de la façade Sud de la maison
  • L'isolation par l'extérieur des murs, pour augmenter l'inertie de la maison et donc le déphasage thermique
  • Le dimensionnement de débords ou avancées de toit (pergola, brise soleil...)
  • Les protections amovibles, comme les volets (roulants, battants, ou encore les brise soleil orientables) à positionner sur les façades Sud et Ouest
  • La ventilation naturelle nocturne

La disposition des pièces : 

Au nord, on dispose des espaces tampons, peu ou pas chauffés (garage, cellier, buanderie, local technique), et au Sud, on positionne les espaces de vie, les chambres sont à regroupées.